Traffic Quintet 2015


Le Traffic Quintet

Fondé par la violoniste Dominique “Solrey” Lemonnier, le Traffic Quintet a été créé pour interpréter la partition d’Alexandre Desplat, Un héros très discret de Jacques Audiard. Première rencontre du Traffic Quintet avec le 7e art qui inspirera quelques années plus tard Solrey à imaginer des spectacles à la découverte du monde de la musique de films et de la vidéo, et d’initier tout un cycle de transcriptions audacieuses et inventives.

Avec la participation fidèle de Raphaël Perraud, Philippe Noharet, Estelle Villotte, Thibault Vieux et Elsa Benabdallah (un quatuor à cordes avec contrebasse), Solrey invente pour chaque spectacle un nouvel espace pour cette formation inédite où elle articule autour d’un thème ses choix musicaux en associant une création vidéo qu’elle réalise avec Ange Leccia. Leurs concerts sont des expériences visuelles et auditives inédites pour le spectateur.

Solrey dirige le quintet du violon, veillant à la synchronisation de la vidéo tout en guidant ses musiciens dans une interprétation épurée et moderne.

Après le succès de "Nouvelles Vagues", hommage aux compositeurs de musiques de film des années 1960, Solrey crée pour le Traffic Quintet "Divine Féminin", évocation de l’éternel féminin de Pascal Dusapin à Bernard Herrmann puis "Eldorado" (2011), voyage dans l’univers du rêve américain de Miles Davis à Philip Glass, et enfin "Quai de scènes" (2013), dédicace aux musiques d’Alexandre Desplat.

Le Traffic Quintet s’est déjà produit dans de nombreuses salles prestigieuses à New York, Washington, à Paris à La Philharmonie, à la Cité de la Musique, au théâtre des Bouffes du Nord et au théâtre de l’Atelier, à Koweït City, à Rome à La Villa Médicis, au Festival International de Musique Contemporaine Musica à Strasbourg, au Festival international de Ravello, au Festival Mito à Milan et parcourt les festivals internationaux du film de Gand, Thessalonique, La Rochelle, Genève et Cannes.


Dominique “Solrey” Lemonnier direction artistique et musicale, violon

Dominique “Solrey”  Lemonnier

Fondatrice du Traffic Quintet en 2005, la violoniste Dominique Lemonnier dite “Solrey” ne cesse d’explorer l’univers des musiques de films en associant une création vidéo pour tous ses spectacles.

Oui, l’œil écoute: Solrey sait les secrets de la musique de chambre. C’est en alchimiste attentive aux échos possibles qu’elle conjugue musique, image, réminiscences, silences...

Formée par l’école franco-belge avec Gabriel Bouillon puis Pierre Doukan elle est invitée aux USA auprès du violoniste virtuose Henri Temianka à Los Angeles, Elle participera également aux master class de la très fameuse Chigiana de Sienne ainsi qu’à l’Académie de Bâle pour la musique baroque. Violoniste au sein de nombreuses formations de chambre et symphoniques (Orchestre Philharmonique de Radio France, Ensemble Instrumental de Lausanne, California Chamber Orchestra, Ensemble Mosaïque, European Camerata...) elle joue dès son plus jeune âge avec orchestre et développe très vite un jeu et une vision de l’interprétation chez les cordes qu’elle insuffle et distille dans les compositions de son partenaire Alexandre Desplat. D’un éclectisme résolu, elle participe régulièrement à divers projets qui explorent d’autres univers musicaux tels que le jazz et le tango, mais également le cinéma et le théâtre (avec André Engel, Georges Lavaudant...).

Autant de voyages vers cette mise en scène... C’est un chemin à elle, qu’avec ses musiciens, Solrey a désormais ouvert.

En 2010, après une opération dramatique au cerveau qui la laissera hémiplégique du bras gauche et quatre années de rééducation quotidienne, Solrey remontera sur scène malgré toute attente avec deux nouvelles créations pour la Cité de la Musique.

Ce handicap l’oblige aujourd’hui à inventer une technique de doigté pour compenser cette faiblesse de la main gauche en développant une musicalité et un phrasé à l’archet qui accentue encore son jeu si singulier.

en savoir plus


Les musiciens

Thibault Vieux

Thibault Vieux, violon

Après des études au CNSM de Paris, Thibault Vieux est invité à étudier aux Etats-Unis par Eduard Schmieder, disciple de David Oïstrakh.

Lauréat de plusieurs concours internationaux, il se produit régulièrement en tant que soliste et en formation de chambre en France et à l’étranger.

Ayant intégré l’Orchestre de l’Opéra de Paris en 1998, il en est le 3e violon solo depuis 2007.

Estelle Vilotte

Estelle Villotte, alto

Formée au CNSMD de Paris, ainsi qu’auprès de maîtres tels que Barthold Kuijken et James Levine, Estelle Villotte se produit d’abord avec l’Orchestre de l’Union Européenne sous la direction de Bernard Haitink, Carlo Maria Giulini, Sir Colin Davis, Pierre Boulez ou encore Claudio Abbado puis devient membre de l’Orchestre de Paris en 1998.

Parallèlement à son activité de musicienne d’orchestre, elle participe à de nombreux festivals en formation de chambre (Folles journées de Nantes, Festival de musique de chambre d’Epinal, Flâneries musicales de Reims.

Raphaël Perraud

Raphaël Perraud, violoncelle

Formé au Conservatoire de Valence puis aux CNSMD de Paris et de Lyon, Raphaël Perraud suit des masterclasses auprès de Janos Starker, Roland Pidoux et Siegfried Palm.

Lauréat de plusieurs concours internationaux, il se produit avec des orchestres prestigieux et participe également en tant que chambriste à de nombreux festivals en France ainsi qu'à l'étranger, notamment au sein du Quatuor Renoir jusqu’en 2004.

Il est également professeur assistant au CNSMD de Paris et super soliste de l'Orchestre National de France.

Philippe Noharet

Philippe Noharet, contrebasse

Recruté par l’Orchestre National de l’Opéra de Lyon sous la direction de John Elliott Gardiner et Kent Nagano dès l’âge de 17 ans, soliste de l’Ensemble Forum dirigé par Marc Foster deux ans plus tard, Philippe Noharet est actuellement contrebassiste à l’Opéra National de Paris.

Interprète reconnu pour la musique de film et la musique contemporaine, il se produit également avec Ute Lemper, Peter Gabriel et Richard Galliano.

Il est membre de l’ensemble Colors of Invention dirigé par Gilles Appap.


Retour en haut de page HAUT DE PAGE

background image